الرئيسية جزائر مجتمع مغاربي شرق أوسط افريقي دولي الاقتصاد تكنولوجيا معلوماتية علوم صحة ثقافة رياضة فرنسية
La symbolique de la Grande Poste racontée par des manifestantsAlgerian Reporters:La symbolique de la Grande Poste racontée par des manifestants

La symbolique de la Grande Poste racontée par des manifestants

La

Depuis le 22 février, c’est le lieu vers lequel convergent les premiers manifestants. Le perron et l’esplanade de la Grande Poste sont devenus depuis le début de la contestation citoyenne pacifique un lieu de ralliement des différentes catégories sociales et professionnelles sorties pour dénoncer le régime en place.

De son côté, la police le défend avec beaucoup de détermination. Quand ils parviennent à déloger les manifestants, les policiers occupent le perron.

Ce mardi encore, cela s’est vérifié. Les centaines d’étudiants qui ont marché pour « dégager » le système ont dû forcer l’impressionnant cordon de sécurité déployé autour de la Grande Poste et ses alentours.

Rassemblés dès 10 heures devant le faculté centrale et un peu plus loin en allant vers la Grande Poste, l’immense foule des étudiants a, à plusieurs reprises, tenté de forcer le cordon sécuritaire en vain. Conscients, les étudiants n’ont pas voulu entrer en confrontation directe avec les policiers.

Très déterminés, les étudiants ne se sont pas laissé intimider ni dissuader de continuer à faire « le forcing ». Ce n’est qu’après plusieurs tentatives que la foule immense parvient, vers les coups de 11h15, à occuper littéralement le perron de la Grande Poste suscitant un immense cri de joie tant chez les étudiants que les citoyens qui les observaient de près. Ce fut littéralement la délivrance.

شاهدوا.. لحظة تخطي الحاجز الأمني من طرف الطلبة المعتصمين بساحة البريد المركزي

شاهدوا.. لحظة تخطي الحاجز الأمني من طرف الطلبة المعتصمين بساحة البريد المركزي

Publiée par Journal el Bilad sur Mardi 16 avril 2019


Pourquoi occuper la Grande Poste revêt-il une si grande importance chez les manifestants dans la capitale ? Rencontré sur les lieux, le journaliste Larbi Zouak nous donne son point de vue : « La symbolique de la Grande Poste on l’a créée, elle n’existait pas auparavant. Il faut savoir que d’une manière générale les villes algériennes ne disposent pas de places. Le peuple, depuis plus de 50 ans, a toujours été brimé, sans présence. Maintenant que le peuple s’est libéré et a commencé à écrire son histoire, la première chose qu’il a créée ce sont ces espaces. Le lieu préféré à Alger est la place de la Grande Poste, devenue le cœur de la capitale. Le peuple avec spontanéité s’est créé ses propres places dont la plus emblématique est la Grande Poste ».

[ Photo : Casbah Tribune ]


Jugurtha, un étudiant en Sciences technologiques, estime que l’engouement pour la Grande Poste vient du fait qu’elle représente le cœur d’Alger du fait de son histoire. « Elle est très connue et elle est l’une des plus grandes places. C’est pour cette raison que la population et pas que les étudiants aiment ce lieu. En plus de cela, la place de la Grande Poste est située tout près d’institutions importantes comme l’APN et le Sénat ainsi que le Palais du gouvernement ».

Adel, étudiant en 3e année médecine explique : « C’est un des lieux les plus anciens et les plus emblématiques. En même temps, il n’y a pas un autre lieu que celui-ci où l’on peut être visible notamment aux médias ». Se rassembler à la place de la Grande Poste pour manifester est devenu, selon lui, « un rituel sacré sur lequel tout le monde s’est mis d’accord dès le début». « C’est là aussi où on peut faire entendre notre voix et nos revendications », dit ce futur médecin.

Yassine, un autre étudiant en médecine : « Comme on est nombreux, on a voulu venir ici et on l’a fait grâce au courage des étudiants. On espère que les prochaines marches auront encore lieu ici dans le calme et sans répression. En fait, nous avons toujours occupé les escaliers de la Grande Poste et cela nous tient à cœur. On ne veut pas être loin de ce lieu car c’est ici que ça a commencé. C’est un lieu symbolique et emblématique surtout par rapport à son histoire. On veut être là et c’est tout ! ».

Lire depuis la source

الاشتراك في الخدمة البريدية اليومية

اخر الاخبار في بريدك الالكتروني كل يوم

إقرأ أيضا