الرئيسية جزائر مجتمع مغاربي شرق أوسط افريقي دولي الاقتصاد تكنولوجيا معلوماتية علوم صحة ثقافة رياضة فرنسية
Le groupe Benamor dément avoir transféré illégalement des devises à l’étrangerAlgerian Reporters:Le groupe Benamor dément avoir transféré illégalement des devises à l’étranger

Le groupe Benamor dément avoir transféré illégalement des devises à l’étranger

Le

Le groupe Amor Benamor a apporté, à travers un communiqué publié ce mercredi 17 avril, des précisions sur des informations diffusées dernièrement à propos de transfert illégal de devise vers l’étranger.

Il a lancé un défi aux médias qui ont rapporté ces informations d’avancer des preuves sur ces accusations qualifiées de calomnieuses. « Le groupe Benamor informe l’opinion publique que la société General Food Company a été créé en Suisse pour commercialiser et diffuser les produits du groupe en Europe. Elle a payé toutes ses factures en devises à 100 %. Elle n’a pas vendu les produits et les équipements du groupe et nous sommes prêts à publier toutes les données qui le prouvent », a précisé le groupe agroalimentaire.

Le leader national dans la fabrication de pâtes alimentaires a également apporté des précisions sur le projet des boulangeries de Corso (Boumerdes). « Ce projet est né (en 2013) d’un partenariat entre notre groupe et le groupe Eriad Alger. La société mixte (Mediterranean Mills Company) a bénéficié d’un crédit bancaire. Après la résiliation du contrat de partenariat pour des raisons juridiques comme cela a été expliqué par le directeur du groupe en son temps, le Groupe Omar Benamor a pris à sa charge le remboursement du crédit bancaire en subissant également beaucoup de pertes », a-t-il indiqué.

Le groupe de Mohamed Laid Benamor, qui assure défendre les principes d’honneur et les traditions d’honnêteté, dit être la cible d’une campagne organisée et « orientée vers les hommes d’affaires patriotes et producteurs » par des parties « dont l’identité sera dévoilée à l’opinion publique au moment opportun ».

« Le groupe, par respect des règles de transparence, est prêt à fournir à la presse nationale professionnelle toutes les informations qui démentent toutes ces accusations et se garde le droit de poursuivre pénalement auprès des juridictions spécialisées tous ceux qui portent atteinte à sa réputation », a conclu le communiqué.

Lire depuis la source

الاشتراك في الخدمة البريدية اليومية

اخر الاخبار في بريدك الالكتروني كل يوم

إقرأ أيضا