الرئيسية جزائر مجتمع مغاربي شرق أوسط افريقي دولي الاقتصاد تكنولوجيا معلوماتية علوم صحة ثقافة رياضة فرنسية
Algerian Reporters:Chakib Khellil devant la Cour suprême

Chakib Khellil devant la Cour suprême

Chakib

Finalement, Chakib Khelil sera poursuivi par la justice pour des délits qu’il aurait commis lorsqu’il était PDG de Sonatrach puis ministre de l’Energie.

Il est poursuivi par la Cour suprême pour « des actes liés à des infractions à la législation sur le change et les transferts de capitaux » et la conclusion par Sonatrach « de deux contrats de façon illégale avec deux sociétés étrangères », selon un communiqué de la Cour suprême.

Blanchi par l’ancien pouvoir, Chakib Khelil a été cité dans plusieurs affaires de corruption, en Algérie et à l’étranger.

En décembre dernier, l’ex-ministre de l’Énergie a été cité explicitement par les juges du tribunal de Milan, dans l’affaire des pots de vins impliquant la société pétrolière Saipem,.

Saipem a omis d’effectuer les « contrôles requis sur le travail des intermédiaires », et cela dans le cadre de la procédure d’attribution des contrats de gaz en Algérie, ont affirmé les juges italiens, cités par Reuters.

L’ancien PDG de Saipem, Pietro Tali, et la société italienne avaient été reconnus, en septembre, coupables en Italie d’avoir versé à des intermédiaires environ 198 millions de dollars pour l’obtention de contrats auprès de la Sonatrach entre 2007 et 2010.

Lire depuis la source

الاشتراك في الخدمة البريدية اليومية

اخر الاخبار في بريدك الالكتروني كل يوم

إقرأ أيضا