الرئيسية جزائر مجتمع مغاربي شرق أوسط افريقي دولي الاقتصاد تكنولوجيا معلوماتية علوم صحة ثقافة رياضة فرنسية
« Il n’y a pas eu de pacte entre l’ONM et le Panel de Karim Younès »Algerian Reporters:« Il n’y a pas eu de pacte entre l’ONM et le Panel de Karim Younès »

« Il n’y a pas eu de pacte entre l’ONM et le Panel de Karim Younès »

«

Au lendemain de sa rencontre avec une délégation du Panel de dialogue et de médiation coordonné par Karim Younès, le secrétaire général par intérim de l’Organisation nationale des Moudjahidine (ONM), Mohand Ouamar Benenlhadj, a assuré, ce jeudi 15 août, que l’organisation n’a signé aucun pacte avec l’instance en question et qu’elle tenait à son indépendance.

« À l’ONM, nous ne souhaitons pas qu’il y ait des malentendus. L’organisation est fidèle à ses statuts. C’est une organisation apolitique et elle n’est l’appendice d’aucun parti politique ni d’un clan. Nous veillons à nous en tenir à la Proclamation du 1er novembre 1954 et nous demeurons fidèles au serment que nous avons fait vis-à-vis du pays et des camarades tombés au champ d’honneur. En ce qui nous concerne, nous nous donnons le droit lorsqu’il le faut d’élever la voix », a déclaré Mohand Ouamar Benelhadj dans une vidéo postée sur le site internet de l’ONM.

À propos de sa rencontre, mardi 13 août, avec la délégation du Panel, le SG par intérim de l’ONM a souligné une convergence de vues concernant le point relatif à l’élection du nouveau président de la République. « Notre première mission, ce sont les élections présidentielles. L’ONM n’a pas changé son avis à propos de l’Instance indépendante d’organisation et de supervision des élections. Ce ne sera pas à l’appareil de l’État d’organiser ces élections », a-t-il averti.

Durant la rencontre avec les représentants du panel, l’ONM a posé sur table la question des détenus d’opinion. « Nous avons demandé la libération de notre frère Lakhdar Bouregâa qui, malgré son aura et en dépit de sa maladie, souffre dans les geôles. Nous avons également appelé à la libération des jeunes porteurs du drapeau amazigh. J’ai demandé l’avis de M. Karim Younès en ce qui concerne les détenus, s’il approuvait leur détention. Il m’a répondu que non et que le panel a demandé comme préalable la libération de ces détenus avant que l’instance qu’il préside n’entame son travail. Nous, à l’ONM, nous lui avons dit que ce n’est pas une question de préalables mais de justice. Injustement incarcérés, il faut qu’ils soient libérés. Ce à quoi Karim Younès a bien évidemment acquiescé », relève Ouamar Benelhadj.

Le chef de l’Organisation des moudjahidine a émis de sérieuses réserves à propos de la future Conférence nationale. « Je pense que ça va être un marché, c’est tout. En ce qui me concerne je ne suis pas pour (la conférence). Notre avis au sein de l’Organisation est qu’il faut passer à l’élection présidentielle », a avancé Ouamar Benelhadj.

Lors de son entrevue avec le SG de l’ONM, Karim Younès a proposé à l’ONM d’intégrer le Comité des sages qui sera annoncé samedi. Une requête que l’ONM a promis d’étudier, selon son chef.

Lire depuis la source

الاشتراك في الخدمة البريدية اليومية

اخر الاخبار في بريدك الالكتروني كل يوم

إقرأ أيضا