الرئيسية جزائر مجتمع مغاربي شرق أوسط افريقي دولي الاقتصاد تكنولوجيا معلوماتية علوم صحة ثقافة رياضة فرنسية
Inondations à Alger : la Protection civile met en cause les « avaloirs bouchés »Algerian Reporters:Inondations à Alger : la Protection civile met en cause les « avaloirs bouchés »

Inondations à Alger : la Protection civile met en cause les « avaloirs bouchés »

Inondations

Le niveau des eaux pluviales qui se sont abattues jeudi soir sur plusieurs communes d’Alger a atteint 40 cm, a annoncé un responsable de la protection civile.

Le chargé de communication au niveau de la direction de la protection civile de la wilaya d’Alger, le lieutenant Ben Khelfallah, a indiqué à l’agence officielle que « 17 points d’inondations ont été enregistrés dans les communes suivantes : Cheraga, Bir Mourad Rais, Baraki, El-Harrach, Bab El Oued, Dar El Beida, Bouzareah et Bab Ezzouar. »

Le niveau des eaux à travers ces points indiqués ci-dessus varie entre 5 et 40 cm, a ajouté le même responsable.

Il a souligné que la trémie qui se situe au niveau de la commune de Bab Ezzouar (est d’Alger) a été complètement inondée.

« La cause principale de ces inondations est due aux avaloires bouchés, soulignant que toutes les unités de la Protection civile de la wilaya d’Alger ont été mobilisées », selon le même responsable.

Les entrées du métro ont été envahies par les eaux provocant l’arrêt du service. Les eaux ont également envahi les escaliers supérieurs du nouvel aéroport international Houari Boumediene, ont constaté les correspondants de l’APS.

Un bulletin météorologique spécial (BMS) avait été émis par les services de l’Office national de la météorologie (ONM), mettant en garde contre une activité pluvio-orageuse, accompagnée parfois de chute de grêle et de rafales de vent sous orages, affectera, à partir de ce jeudi, plusieurs wilayas du pays, avec un niveau de vigilance « orange ».

Valide à partir de jeudi, ce BMS concerne les wilayas de Relizane, Chlef, Aïn-Defla, Tipaza, Alger, Blida, Médéa, M’sila, Boumerdès, Tizi-Ouzou, Bouira, Tiaret, Tissemsilt, Laghouat, Djelfa et Bordj-Bou-Arreridj.

L’ONM indique que les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 40 mm durant la validité du BMS prévu de jeudi soir (18h00) à vendredi matin (9h00).

Lire depuis la source

الاشتراك في الخدمة البريدية اليومية

اخر الاخبار في بريدك الالكتروني كل يوم

إقرأ أيضا